Accueil / Blog alimentation naturelle et minceur / Comment traiter les intolérances alimentaires ?

Comment traiter les intolérances alimentaires ?

Les intolérances alimentaires désignent une grande variété de réponses physiologiques vis-à-vis de certains aliments particuliers. Dissociables des allergies, elles peuvent toucher n’importe quel sujet indépendamment de l’âge ou du genre. Parmi les causes qui peuvent expliquer les intolérances alimentaires, on distingue le défaut de production de certains enzymes digestifs par l’organisme, une insensibilité aux produits d’origine industrielle ou une pathologie propre à un sujet. Toutefois, de nombreuses réponses ont été développées pour contrecarrer les effets de ces réactions négatives de l’organisme.

L’autoguérison

L’autoguérison consiste à mobiliser les ressources naturelles du corps humain contre toute forme de pathologie. Dans le cadre du traitement des intolérances alimentaires, l’autoguérison rassemble des procédés de traitements issus des médecines orientales comme la diététique ayurvédique, l’acupuncture, la chiropratique, la macrobiotique ou encore la kinésiologie.

Ces procédés sont utilisés pour optimiser la libre circulation de l’énergie dans le corps et permettre à celui-ci de s’auto traiter. Ils se concentrent sur la recherche de l’origine du mal en identifiant les perturbations internes (déséquilibre hormonal, alimentation inadaptée, carence en vitamines…) et externes (perturbation énergétique aux ondes wifi, aux bactéries, aux pesticides, allergènes, pollutions diverses), pour mieux les résorber. L’autoguérison est souvent complémentaire des voies de guérison conventionnelle. Une bonne combinaison peut aider le corps à retrouver un état d’équilibre et une meilleure santé globale.

Les remèdes homéopathiques

Le traitement homéopathique des intolérances alimentaires consiste en l’adoption d’un régime qui inclut des éléments susceptibles de déclencher des réactions allergiques. La consommation de ces éléments provocateurs est effectuée à des doses infimes ou de façon diluée dans le but de soulager le malade. Entièrement naturel, le régime homéopathique recommandé met l’accent sur les laitages, les céréales et plantes contenant du gluten, les féculents ou les oeufs. Parmi les éléments prescrits en homéopathie dans de nombreuses indications, on distingue les plantes (la Coloquinte officinale, la plante Nux Vomica, la Lycopodium clavatum) et quelques éléments chimiques (le souffre, le charbon végétal officinal, la Natrum muriaticum). Ils sont souvent utilisés sous forme de granules ou par doses.

L’usage de compléments alimentaires

En traitement des intolérances alimentaires, les compléments sont utilisés en dehors de tout régime médicamenteux pour éviter d’éventuelles interactions nuisibles. Ils procurent des nutriments triés sur le volet (suivant le régime du sujet), des additifs et d’autres substances physiologiques afin de varier et de rééquilibrer l’alimentation du patient. Les compléments alimentaires sont souvent utilisés dans le cas d’intolérance au gluten ou au lactose.

Voir aussi

Maigrir durablement grâce au rééquilibrage alimentaire

Le régime consiste à se priver volontairement de certains aliments dans le but de maigrir …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *