Accueil / Bien être / Comment supporter les maux de ventre en avion ?

Comment supporter les maux de ventre en avion ?

Les transports, et notamment l’avion, sont connus pour donner des maux de ventre et l’envie de vomir à beaucoup de personnes. Si vous savez que vous êtes sujet à ces problèmes, anticipez-les.

Avant d’embarquer dans l’avion et durant le vol, prenez les bonnes mesures pour éviter les accidents comme un vomi intempestif en pleine descente vers la piste d’atterrissage…

Manger normalement avant de prendre l’avion

Une mauvaise idée peut être de prendre l’avion avec le ventre vide. En effet, vous imaginez peut-être que de monter avec l’estomac sans aliment récent dedans vous évitera les douleurs. C’est faux.

Un ventre creux crée d’autres types de douleurs semblables à l’envie de vomir. Avec le ventre qui gargouille pendant plusieurs heures pendant que vous êtes sur votre siège, vous regretterez vite votre choix.

Inversement, ne mangez pas trop gras avant de prendre le vol. Si vous avez choisi de faire confiance au fast food présent dans le terminal avant d’embarquer, les gras des burgers ou le sucre mangé en abondance risquent de vous donner l’envie de vomir dès le décollage.

Prenez un repas à l’heure classique avant le vol. Puis, si les hôtesses vous proposent des snacks, optez plutôt pour des encas légers et peu gras.

Apprendre à se faire vomir

Il n’y a rien de pire que de savoir que l’on va vomir sans maîtriser le moment. Se faire vomir peut alors devenir une solution. Certes, ce n’est pas réjouissant, mais il vaut mieux aller aux toilettes de l’avion, profiter du bruit des moteurs pour vider ce que vous devez vider en cachette, vous rafraîchir avec un peu d’eau du robinet, puis revenir vous assoir à votre siège comme si rien ne s’était passé.

Si vous luttez de toutes vos forces pour ne pas vomir ou attendez la mauvaise surprise, vous passerez tout le vol blanc comme un cachet d’aspirine et risquez de déglutir devant tout le monde. Une réaction naturelle, mais que personne ne souhaite avoir !

Prendre un cachet anti-vomitif

Avant votre séjour, allez chez votre médecin traitant pour parler de votre problème et du stress généré par celui-ci.

Il pourrait alors vous prescrire un médicament qui réduit l’envie de vomir. Il est à prendre avant d’embarquer. Il peut aussi, si le vol dure plusieurs heures, vous prescrire des somnifères. Si vous dormez, les chances que vous ayez envie de vomir se réduisent et vous passerez un vol plus apaisé.

En prenant ces trois mesures, vous pourrez enfin reprendre l’avion sans crainte.

Voir aussi

Aménagement d’intérieur : les éléments incontournables du bien être

Que l’on soit propriétaire ou locataire, on a généralement envie que notre intérieur soit aménagé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *