Accueil / Bien être / Comment réduire sa fatigue au quotidien ? Nos 9 conseils

Comment réduire sa fatigue au quotidien ? Nos 9 conseils

Rendez-vous dans n’importe quelle grande surfance, et vous verrez une multitude de vitamines, d’herbes et d’autres suppléments vendus comme des stimulants énergétiques. Certains sont même ajoutés aux boissons gazeuses et à d’autres aliments. Mais il y a peu ou pas de preuves scientifiques que les stimulateurs énergétiques comme le ginseng, le guarana et le picolinate de chrome fonctionnent réellement. Heureusement, il y a des choses que vous pouvez faire pour améliorer votre propre niveau d’énergie naturelle. Voici neuf conseils :

1. Contrôler le stress

Les émotions induites par le stress consomment d’énormes quantités d’énergie. Parler avec un ami ou un parent, se joindre à un groupe de soutien ou consulter un psychothérapeute peuvent tous aider à atténuer le stress. Les thérapies de relaxation comme la méditation, l’auto-hypnose, le yoga et le tai chi sont également des outils efficaces pour réduire le stress.

2. Allégez votre charge

L’une des principales causes de la fatigue est le surmenage. Le surmenage peut comprendre des obligations professionnelles, familiales et sociales. Essayez de rationaliser votre liste d’activités  » incontournables « . Définissez vos priorités en fonction des tâches les plus importantes. Parez ceux qui sont moins importants. Envisagez de demander de l’aide supplémentaire au travail, si nécessaire.

3. Exercice

L’exercice physique vous garantit presque un sommeil plus réparateur. Il donne également à vos cellules plus d’énergie pour brûler et faire circuler l’oxygène. Et l’exercice fait que votre corps libère de l’épinéphrine et de la noradrénaline, des hormones de stress qui, en petites quantités, peuvent vous donner de l’énergie. Même une marche rapide est un bon début.

4. Évitez de fumer

Vous savez que fumer menace votre santé. Mais vous ne savez peut-être pas que fumer siphonne votre énergie en causant linsomnie. La nicotine contenue dans le tabac est un stimulant qui accélère le rythme cardiaque, augmente la tension artérielle et stimule l’activité des ondes cérébrales associée à l’éveil, ce qui rend le sommeil plus difficile à trouver. Et une fois que vous vous endormez, son pouvoir d’accoutumance peut vous réveiller et vous donner des envies de fumer.

5. Limitez votre sommeil

Si vous pensez manquer de sommeil, essayez de dormir moins. Ce conseil peut sembler étrange, mais déterminer la quantité de sommeil dont vous avez réellement besoin peut réduire le temps que vous passez au lit à ne pas dormir. Ce processus facilite l’endormissement et favorise un sommeil plus réparateur à long terme. Voici comment procéder :

  • Évitez de faire la sieste pendant la journée.
  • La première nuit, allez au lit plus tard que d’habitude et dormez seulement quatre heures.
  • Si vous avez l’impression d’avoir bien dormi pendant cette période de quatre heures, ajoutez 15 à 30 minutes de sommeil la nuit suivante.
  • Tant que vous dormez à poings fermés tout le temps que vous êtes au lit, continuez lentement à ajouter du sommeil les nuits successives.

6. Manger pour vous rebooster

Il est préférable de manger de petits repas et des collations toutes les quelques heures plutôt que trois gros repas par jour. Cette approche peut réduire votre perception de la fatigue parce que votre cerveau a besoin d’un apport régulier de nutriments.

Manger des aliments à faible indice glycémique – dont les sucres sont absorbés lentement – peut vous aider à éviter le retard d’énergie qui survient habituellement après avoir mangé des sucres à absorption rapide ou des amidons raffinés. Les aliments à faible indice glycémique comprennent les grains entiers, les légumes riches en fibres, les noix et les huiles saines comme l’huile d’olive. En général, les aliments riches en glucides ont les index glycémiques les plus élevés. Les protéines et les graisses ont un indice glycémique proche de zéro.

7. Utilisez la caféine à votre avantage

La caféine aide à augmenter la vigilance, donc prendre une tasse de café peut vous aider à aiguiser votre esprit. Mais pour obtenir les effets énergisants de la caféine, vous devez l’utiliser judicieusement. Elle peut causer de l’insomnie, surtout lorsqu’elle est consommée en grande quantité ou après 14 h.

8. Limitez votre consommation d’alcool

L’une des meilleures protections contre l’effondrement du milieu de l’après-midi est d’éviter de boire de l’alcool au déjeuner. L’effet sédatif de l’alcool est particulièrement fort à midi. De même, évitez un cocktail à cinq heures si vous voulez avoir de l’énergie le soir. Si vous allez boire, faites-le avec modération à un moment où vous n’avez pas d’objection à ce que votre énergie diminue.

9. Buvez de l’eau

Quel est le seul nutriment dont on a démontré qu’il améliore la performance pour toutes les activités d’endurance, sauf les plus exigeantes ? Ce n’est pas une boisson sportive coûteuse. C’est de l’eau. Si votre corps manque de liquides, l’un des premiers signes est une sensation de fatigue.

Voir aussi

Comment choisir le massage qui vous fera du bien ?

Se faire masser pour la première fois Si vous décidez de profiter d’une séance de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *