Accueil / Médecine / Comment fonctionne la reconstruction de l’hymen ?

Comment fonctionne la reconstruction de l’hymen ?

L’hymen est une membrane peu épaisse située dans le vagin de la femme. Elle se rompt, et émet généralement quelques gouttes de sang, lors du premier rapport sexuel. De multiples raisons peuvent pousser une femme à vouloir de nouveau son hymen intact. Pour y parvenir, la seule solution est de se faire opérer.

Pourquoi vouloir une reconstruction de l’hymen ?

La raison principale de ce souhait est liée à la religion ou aux traditions. Pour certaines femmes, ne plus être vierge pose des problèmes pour se marier et elles préfèrent cacher la vérité à leurs maris en se faisant opérer.

Il faut savoir qu’un hymen peut également se rompre sans avoir de partenaire sexuel. C’est le cas avec l’utilisation d’un objet pour se masturber ou d’autres situations pourtant sans rapport direct comme le fait de monter sur un cheval.

Que fait le chirurgien en reconstruisant l’hymen ?

Si aucune opération n’est sans danger, surtout quand elle s’effectue sous anesthésie générale, la reconstruction de l’hymen reste une pratique courante et facile pour le chirurgien. Il suture l’hymen à l’intérieur du vagin pour que la membrane soit de nouveau en place.

L’opération est rapide et dure en moyenne une trentaine de minutes. La plupart des hôpitaux publics les réalisent et une partie de l’opération peut être prise en charge par la sécurité sociale.

Combien de temps la patiente reste à l’hôpital ?

S’il n’y a pas de complication, la patiente sort dans la journée de l’hôpital. Les médecins procèdent à l’opération et laissent généralement à la femme le temps de se réveiller en douceur dans une salle conçue à cet effet. Ils vérifient ensuite que la patiente va bien, que l’opération s’est bien déroulée, puis l’invite à quitter l’hôpital.

Les fils se résorbent seuls. Il n’y a donc pas de rendez-vous pour retirer les fils à prévoir. La patiente peut reprendre ses activités normales un jour après l’opération. Cette période de repos est suffisante pour récupérer de l’anesthésie générale. Les douleurs sont assez faibles au niveau du vagin et il n’y a pas la douloureuse sensation ressentie parfois avec les fils sur d’autres parties du corps.

Peut-on voir si une fille s’est faite opérée de l’hymen ?

À moins d’être un gynécologue qui procède à un examen minutieux du vagin de la patiente, il est impossible de savoir qu’une reconstruction chirurgicale de l’hymen a eu lieu. Lors du prochain rapport sexuel, l’homme ne ressent pas une résistance plus forte et le sang qui s’écoule n’est pas plus ou moins abondant. Pour la femme, la douleur est similaire à la première fois.

Il est, en théorie, possible de procéder plusieurs fois à cette opération, mais le vagin étant une partie fragile, il vaut mieux limiter les risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *