Accueil / Médecine / Nous faisons le point sur l’huile CBD

Nous faisons le point sur l’huile CBD

Tout d’abord qu’est ce que le CBD ? Cet acronyme désigne le cannabidiol, une substance acide extraite du chanvre. Attention cette substance n’est en aucun cas à confondre avec le tétrahydrocannabinol connu sous l’acronyme THC qui lui est un agent psychoactif, illégal en France. Le CBD est totalement dépourvu de propriétés psychotrope, mais attire l’attention des chercheurs qui y voient un potentiel thérapeutique prometteur.

L’huile CBD quant à elle, peut être obtenue grâce à différents modes d’extractions qui permettront d’obtenir divers niveaux de concentrations du principe actif. Elle est commercialisée sous différentes formes, avec une grande variété de saveurs et de niveaux de concentrations. Elle se trouve par exemple diluée dans d’autres huiles (olive,coco etc) et dans ce cas la proportion de CBD n’excède généralement  pas les 2 %.

L’huile de CBD ayant généralement un goût neutre, ce sont ses propriétés supposées, qui expliquent un regain d’intérêt de la part de certains chercheurs et thérapeutes. Alors qu’en est-il ?

Les effets du CBD

Le corps humain comme tous les mammifères dispose d’un système dit endocannabinoïde, qui produit ses propres cannabinoïdes. Ce système, faisant partie intégrante du système nerveux, dispose notamment de 2 récepteurs, appeler CB1 et CB2 qui jouent un rôle majeur dans l’organisme sur des fonctions aussi vitales que le système immunitaire, les inflammations ou la douleur. Le CBD pourrait à terme intervenir afin de suppléer l’organisme dans sa production cannabinoïde et ainsi stimuler les récepteurs CB1 et CB2 leur permettant de jouer au mieux leurs rôles de régulateurs.

Cette régulation aurait un rôle positif sur l’ensemble de l’organisme, contrôlant l’humeur et l’appétit, réduisant la fatigue et boostant le système immunitaire, entre autre.

Les directives européennes autorisent la commercialisation des produits à base de CBD à condition que la teneur du produit fini en THC soit inférieur à 0,2 % et qu’il soit extrait d’une variété de chanvre autorisé. De nombreuse entreprises, se sont rapidement emparé de ce marché, proposant le CBD sous diverses déclinaisons allant de l’huile au baume en passant par les liquides pour cigarettes électroniques. Un marché encore récent sur lequel nous manquons de recul, néanmoins une nette hausse de la demande est observable depuis 2017.

Voir aussi

Cancer du sein, quand procéder au dépistage ?

Le cancer du sein atteint une femme sur huit en France. Un chiffre assez alarmant, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *