Accueil / Santé bio / Femme enceinte : peut-on influencer le sexe de bébé ?

Femme enceinte : peut-on influencer le sexe de bébé ?

Les avis divergent, certains spécialistes estiment que le sexe du bébé ne peut pas être choisi. Pourtant de plus en plus de trouvailles scientifiques permettent désormais de choisir le sexe de son enfant. Tout comme cela, certaines techniques utilisées par les spécialistes aident aussi à booster sa fertilité. Chaque personne suit certaines indications afin d’aboutir à un résultat satisfaisant. Il ne s’agit pas non seulement de la mère, mais aussi du futur papa. Tous deux doivent respecter les conseils de leur médecin traitant.

Les techniques les plus courantes

Afin d’obtenir le sexe du bébé souhaité, certains parents n’hésitent pas à se tourner vers des spécialistes en fécondation. Avant de tomber enceinte, il est possible de suivre des régimes et des traitements divers pour influencer le sexe de l’enfant.

Parmi les techniques utilisées, les tests ph sont courants. Ils permettent de déterminer la nature de la glaire cervicale. En fonction du fait qu’elle soit basique ou acide, cette zone du vagin favorise le bon développement de certains spermatozoïdes porteurs des bons chromosomes.

À part les différents tests, les compléments alimentaires sont également conseillés pour choisir le sexe de son enfant. Un régime alimentaire bien surveillé permet aux futurs parents d’avoir soit un garçon soit une fille en fonction des aliments privilégiés.

Changer ses habitudes alimentaires pour choisir le sexe de bébé

Avant de tomber enceinte, il est possible d’influencer le sexe de bébé. Selon que les parents souhaitent avoir un enfant de sexe masculin ou féminin, certains aliments sont à privilégier. Ainsi, pour avoir une petite fille, il est conseillé de consommer de la nourriture riche en calcium et en magnésium. Les récepteurs de l’ovule sont donc stimulés et sont favorables aux spermatozoïdes X ou Y, selon le régime alimentaire.

Pour avoir une petite fille, les produits laitiers sont donc à privilégier. Bien évidemment, l’alcool est à proscrire tout comme les boissons gazeuses. Le beurre salé et le pain ou les pâtisseries diverses sont aussi à éviter. Les fruits secs et les aliments en conserves sont aussi à éviter. Les poissons fumés, les épinards et quelques légumes ne sont pas autorisés dans un régime alimentaire pour filles.

Pour avoir un garçon, il est donc préférable de consommer une quantité suffisante de thé et de café. Les charcuteries, les œufs, brioches et les fruits secs sont aussi conseillés. Il faut souligner cependant qu’un suivi médical est toujours indispensable pour assurer la bonne santé de la mère. Un spécialiste est le plus compétent pour déceler les éventuelles carences qu’elle peut ressentir. En évitant certains aliments, il se peut en effet que l’organisme manque de certains éléments.

Il est donc possible de choisir le sexe de bébé en fonction du besoin de chacun. Il est néanmoins conseillé de se rapprocher d’un médecin pour s’assurer du bon déroulement de la grossesse.

Voir aussi

Comment maintenir une bonne hygiène bucco-dentaire avec un appareil orthodontique ?

Face aux problèmes dentaires, le spécialiste propose plusieurs solutions, dont le port de l’appareil dentaire. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *