Accueil / Santé bio / Le baume du tigre, c’est quoi exactement ?

Le baume du tigre, c’est quoi exactement ?

On en entend très souvent parler sans exactement savoir ce que c’est et à quoi ça sert ! Notre article du jour va s’intéresser au très célèbre baume du tigre : ses applications, ses composants, ses indications/contre-indications. Vous saurez bientôt tout sur ce baume aux multiples vertus !

Les origines du baume du tigre

L’utilisation du baume du tigre remonte à une tradition chinoise vieille de plus de 6 siècles, on retrouve. Il a été quelque peu oublié pendant plusieurs siècles avant d’être remis au goût du jour par un herboriste birman avant d’être commercialisé en Europe en 1926 par une société singapourienne.

Quelles applications pour le baume du tigre ?

En voilà une riche question ! Le baume du tigre a beaucoup d’applications connues puisqu’il est vu comme l’un des remèdes naturels les plus efficaces au monde. Les plus connues néanmoins sont :

Application sur la peau directement :

  • Douleurs musculaires
  • Contractures
  • Inflammation
  • Piqure d’insecte
  • Ecchymose

Inhalation :

  • Maux de tête
  • Toux (inhalation ou application sur la poitrine et le dos)
  • Maux de ventre

Baume du tigre blanc ou rouge, leur composition

Tiger-1-A8-800x800Tout d’abord, il faut savoir que les deux baumes ont quasiment les mêmes compositions. Qu’ils s’agissent du rouge ou du blanc, ils contiennent du camphre, du menthol et de l’huile essentielle de clou de girofle. Ce qui les distingue en revanche est l’utilisation de l’huile de cajeput et l’huile essentielle de cannelier de chine, présents dans le baume du tigre rouge et absents du blanc. Les principales différences résident enfin dans la teneur des composants, voici un tableau récapitulatif :

Produits Baume du tigre rouge Baume du tigre blanc
Camphre 25 % 25 %
Menthol 10 % 8 %
Huile essentielle de menthe démentholisée (ayurveda Pudina, Mentha arvensis) 6 % Huile essentielle d’eucalyptus – 14 %
Huile de cajeput 7 %
Huile essentielle de cannelier de Chine (ayurveda Dalchini, Cinnamomum cassia) 5 %
Huile essentielle de clous de girofle 5 % 1,5 %

Contre-indications du baume

D’origine 100% naturelle, les contre-indications du baume du tigre sont peu nombreuses. Il est tout de même bon de savoir que son application ne doit pas se faire sous les voies nasales pour éviter les irritations. Le baume ne doit pas entrer en contact avec les muqueuses ou encore les yeux, pour les mêmes raisons que vu plus tôt. En cas de contact, n’hésitez pas à rincer abondamment sous l’eau. De manière générale, le baume du tigre n’est pas recommandé pendant la grossesse.

Voir aussi

cure-thalasso

Les bienfaits d’une cure de thalassothérapie

L’objectif principal de toute cure de thalassothérapie est de procurer bien-être et santé au curiste. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *