Accueil / Santé bio / Perdre du poids permet de limiter l’incontinence urinaire

Perdre du poids permet de limiter l’incontinence urinaire

L’incontinence urinaire est un symptôme qui touche des millions de personnes dans le monde. Même si très peu osent en parler, il existe des solutions pour limiter ces pertes, comme perdre du poids.

Incontinence et surpoids sont liés

C’est à l’occasion de la 13ème semaine de la continence urinaire que l’association française d’urologie, UroFrance, a mis l’accent sur le rapport qu’il existe entre le surpoids et l’incontinence urinaire. Ainsi, l’obésité sévère multiplierait par cinq les risques de fuites urinaires.

Alors que l’obésité touche, aujourd’hui en France, 15% des femmes et 14% des hommes, on parle souvent des risques que cette maladie chronique peut entraîner. Si l’on est au fait des risques d’hypertension artérielle, du diabète ou encore d’accidents cardio-vasculaires (AVC), nous le sommes beaucoup moins en ce qui concerne l’incontinence urinaire. Pourtant, tout ceci semble logique. Effectivement, l’obésité, et l’augmentation des kilos dans l’abdomen, augmente la pression qui est exercée sur la vessie, et ainsi, les risques de fuite urinaire.  » Le surpoids peut aussi altérer certains nerfs qui innervent les sphincters et les muscles de la vessie ce qui peut conduire à des fuites « , explique le chirurgien urologue à l’hôpital Foch à Suresnes, le Dr Adrien Vidart.

Une affection honteuse qui retarde le diagnostic

L’incontinence urinaire touche donc de nombreuses personnes en France, majoritairement des femmes.  Même si les symptômes apparaissent généralement avec l’âge, il n’est pas rare que des personnes relativement jeunes soient touchées.  Bien qu’il existe des solutions, les diagnostics tardent malheureusement à être fait par les médecins, les personnes touchées ayant honte d’en parler.

Ainsi, certaines victimes peuvent vivre pendant plus de dix ans en utilisant des protections, que l’on trouve par exemple chez Incontinence protection, au lieu de consulter leur médecin pour faire cesser ces troubles. On estime en France qu’une femme met environ 7 ans avant de franchir le pas et d’en parler à un professionnel.

Voir aussi

Tiger-Balm-Uses-Clean

Le baume du tigre, c’est quoi exactement ?

On en entend très souvent parler sans exactement savoir ce que c’est et à quoi …

One comment

  1. Il faut bien comprendre que si le périnée est affaiblit, c’est tout notre corps qui l’est. Les organes situés dans le bassin ne peuvent plus remplir correctement leur mission et on peut voir apparaître les 1ers signes de dysfonctionnement : incontinence urinaire, voire incontinence anale ou descentes d’organes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *