Accueil / Santé bio / Quelles différences entre fumer et vapoter ?

Quelles différences entre fumer et vapoter ?

Malgré les différences frappantes entre les deux concepts, la plupart des gens continuent de croire que le vapotage et le tabagisme sont les mêmes pratiques. Fumer est dérivé de la racine du mot « fumée », tandis que vapoter vient de la racine du mot « vapeur ».

La différence fondamentale entre la fumée et la vapeur réside dans la manière dont les deux substances sont produites. Pour produire de la fumée, une substance doit subir une combustion (généralement incomplète). En revanche, une vapeur est produite lorsqu’une substance subit une vaporisation, ce qui implique simplement de chauffer un liquide jusqu’à ce qu’il se transforme en vapeur.

Ainsi, fumer peut être défini comme le processus consistant à inhaler une bouffée d’une cigarette et à l’expirer. La bouffée est généralement inhalée par la bouche et expirée par la bouche ou le nez, une grande partie passant par la trachée du fumeur et dans les poumons. Dans le cas du vaping, il tire une bouffée sur un dispositif de vapotage, également appelé e-cigarette, et expire la vapeur.

Dans les deux cas, la fumée et la vapeur vont dans les poumons de l’utilisateur, ce qui peut amener à se demander s’il existe de réelles différences entre le vapotage et le tabagisme. Nous allons le découvrir.

Différences courantes entre le vapotage et le tabagisme

Santé et sécurité

Le tabagisme est considéré comme plus dangereux que le vapotage, c’est pourquoi la plupart des experts recommandent le vapotage aux fumeurs chroniques qui ont du mal à abandonner cette habitude. En soi, le tabac n’est pas un composé très nocif. Cependant, les effets nocifs se produisent lorsqu’il est chauffé.

Le processus de combustion qui se produit lorsque vous fumez du tabac est connu sous le nom de combustion incomplète. Lors d’une combustion incomplète, une substance brûle en présence d’une quantité limitée d’oxygène et dégage des sous-produits dangereux. Vous pouvez savoir si une combustion incomplète a lieu lorsque vous observez la fumée qui s’échappe d’un feu.

Cette fumée contient des milliers de composés, dont la plupart sont considérés comme hautement toxiques. Les chercheurs pensent que la fumée de cigarette contient plus de 7 000 produits chimiques. Seuls quelques-uns d’entre eux ont été étudiés et, jusqu’à présent, les scientifiques en ont cité 250 comme étant hautement toxiques, 70 d’entre eux ayant des propriétés cancérigènes.

Voici quelques-uns des sous-produits chimiques présents dans la fumée de tabac ;

  • Ammoniac
  • le cyanure d’hydrogène
  • Nitrosamines
  • Plomb
  • Benzène
  • Formaldéhyde
  • le monoxyde de carbone

Contrairement à la cigarette, le vapotage n’implique pas de combustion. Au lieu de cela, une bobine intégrée chauffe les éléments d’un e-liquide, ce qui entraîne la vaporisation du liquide. Ainsi, à condition que le e-liquide ne contienne pas de composés nocifs, il est peu probable qu’il devienne toxique lorsqu’il est vaporisé.

Mais cela rend-il le vapotage sans danger ? Absolument pas.

Le vapotage pourrait être plus sûr que la cigarette, mais il comporte toujours des effets secondaires inquiétants. En termes de santé et de sécurité, le verdict est que le vapotage est de loin l’option la plus saine. Toutefois, il est préférable de ne pas fumer ou de ne pas vaper du tout.

Consommation & administration

Fumer est également différent du vaping en termes de méthode d’administration. Fumer nécessiste généralement des concentrés ou des parties de plantes séchées. Les parties séchées sont traitées et fumées au moyen de rouleaux de cigarettes, de pipes ou de bongs.

En revanche, le vapotage utilise principalement des huiles de vapotage ou e-liquides. Ces liquides sont achetés séparément du dispositif de vapotage, vous pouvez vous renseigner sur Le Petit Vapoteur pour une large gamme de liquides et leur composition. Cela signifie que vous avez plus de contrôle sur les ingrédients que vous souhaitez fumer ainsi que sur leurs concentrations individuelles.

Après avoir acheté votre liquide, il vous suffit de remplir le réservoir qui est intégré au vaporisateur. Les vaporisateurs sont alimentés par une batterie généralement rechargeable par USB. Lorsque vous allumez l’appareil, la batterie chauffe une bobine électrique qui réagit en réchauffant le liquide dans le réservoir. Lorsque le liquide se réchauffe, il se vaporise et se déplace à travers la cartouche jusqu’à la bouche de l’utilisateur.

La consommation de nicotine

Un autre fait souvent mal compris concernant le tabagisme et le vapotage est que fumer implique de la nicotine alors que le vapotage n’en implique pas. Ce n’est pas vrai. Le vapotage et le tabagisme fournissent tous deux de la nicotine. La nicotine est la substance addictive de la cigarette, qu’elle soit électronique ou classique. La différence est que le fait de fumer délivre la nicotine par combustion, alors que le vapotage délivre le composé par vaporisation.

Une autre différence commune en ce qui concerne la nicotine est qu’en fumant, la concentration de nicotine est fixe. Ainsi, la quantité de nicotine que reçoit le fumeur dépend de la quantité qu’il fume, ce qui peut constituer un autre danger, notamment lorsque l’on fume des roulées très fines. Des cigarettes roulées fines ont un faible taux de nicotine. Le fumeur va donc devoir en consommer davantage pour satisfaire son besoin de nicotine tout en absorbant de nombreux composés toxiques.

Le vapotage permet au fumeur de contrôler la quantité de nicotine qu’il absorbe, car elle dépend essentiellement de l’e-liquide choisi. Il convient également de noter que si la nicotine est une substance qui crée une dépendance, elle n’est pas toxique.

Coût

Le coût des cigarettes est considérablement moins élevé que celui d’un dispositif de vapotage. La cigarette peut donc sembler plus abordable que le vapotage. Cependant, à part l’achat du kit de démarrage (qui est généralement un achat unique) et de l’huile e-liquide, vous pouvez fumer pendant des semaines sans dépenser plus.

Conclusion

N’oubliez pas que le tabagisme a des conséquences plus importantes sur la santé. Cela signifie qu’un fumeur est susceptible de dépenser plus en soins de santé qu’un vapoteur.

Telles sont les principales différences entre le tabagisme et le vapotage. N’oubliez pas qu’aucune des deux pratiques n’est bonne pour votre santé. Toutefois, si vous devez en choisir une, le vapotage est sûrement le bon choix.

Voir aussi

Les e-liquides Français, un gage de qualité ?

Depuis leur arrivée sur le marché, les cigarettes électroniques suscitent de nombreux doutes quant à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *