Accueil / Santé bio / Quelles techniques utilise un ostéopathe pour soigner un patient ?

Quelles techniques utilise un ostéopathe pour soigner un patient ?

Fondée à la fin du dix-neuvième siècle par le docteur Andrew Still, l’ostéopathie est un art qui se manifeste par un ensemble de techniques manipulatives qui se sont développées et ont évolué au fil du temps. On classe généralement les techniques d’ostéopathie en 4 catégories, que les praticiens choisissent et adaptent à chaque patient et à chaque cas.

Les quatre principaux types de techniques ostéopathiques

Les techniques ostéopathiques fonctionnelles

Ces techniques demandent en général la participation active du patient. Les techniques fonctionnelles mobilisent les tissus (muscles, articulations…) dans le but d’amener le patient à un état de relâchement maximum et de permettre une correction généralement spontanée de la lésion. Le patient pourra parfois être sollicité par l’ostéopathe dans ses actions de correction des lésions en respirant plus ou moins fort, en restant en apnée ou en tournant la tête d’un certain côté par exemple. Consulter un ostéopathe à Paris vous permettra d’être soulagé et d’avoir des réponses à vos questions sur les différentes techniques qu’il utilisera dans votre cas.

Les techniques ostéopathiques structurelles

Ce type de technique mobilise la structure osseuse et les articulations du patient, dans le but de corriger une lésion. L’ostéopathe applique une pression, toujours mesurée et ne forçant jamais les articulations au-delà de leurs limites physiologiques, en sens opposé à celui de la lésion afin de rétablir la mobilité et de faire cesser la douleur. Les manipulations structurelles engendrent la plupart du temps des craquements et demandent un état de détente et une grande confiance de la part du patient.

Les techniques ostéopathiques crânio-sacrées

L’ostéopathe utilise les techniques crânio-sacrées pour redonner leur mobilité aux os du crâne et rétablir leur bonne complémentarité avec le sacrum et les autres tissus du corps. Grâce à des palpations crâniennes, l’ostéopathe parvient à déceler les mouvements involontaires des os et des tissus crâniens et à déterminer le type de lésion à traiter. Ce type de techniques est beaucoup utilisé pour les nourrissons après l’accouchement mais aussi pour les patients ayant subi un accident de voiture ou un choc de type « chute sur les fesses ».

Les techniques ostéopathiques viscérales

Les organes internes, dont les creux sont aussi appelés viscères, communiquent entre eux et avec le corps tout entier. Une perte de mobilité d’un ou plusieurs organes, après un accident, une maladie ou une chirurgie, peut avoir des répercussions dans plusieurs parties du corps. Les techniques viscérales consistent alors en des mobilisations, des pressions et des appuis appliqués sur le ventre qui visent à rétablir la bonne mobilité des viscères ainsi que leur physiologie naturelle.

Les autres techniques de l’ostéopathe

On peut également ajouter aux techniques ostéopathiques classiques d’autres types de techniques plus spécifiques comme les techniques faciales ou encore la technique du lien mécanique qui consiste en des points de pression très doux appliqués sur les lésions. Il existe encore d’autres types de techniques que beaucoup d’ostéopathes utilisent parmi lesquelles on peut citer les techniques de pompage, de tractions manuelles, les techniques musculaires et myotensives, les techniques par positionnement, les techniques de fascias ainsi que les techniques énergétiques et émotionnelles.

 

 

 

Voir aussi

Quels maux de dos traiter avec l’ostéopathie ?

Ah le mal de dos ! C’est le mal du 21e siècle. Vous vous tenez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *