Accueil / Santé bio / Vapoter du canabis, la nouveauté du moment

Vapoter du canabis, la nouveauté du moment

Si la vapoteuse n’étonne plus personne dans les rues de France tellement elle a conquis le public, le fait de vapoter du canabis est pour le moment un peu moins répandu. Pourtant, on constate que le CBD, la molécule dérivée du canabis est devenu très tendance et rencontre un succès grandissant.

L’aspect santé

Aujourd’hui aucune étude sérieuse ne prouve les bienfaits du CBD, cependant de nombreux défenseurs de la substance s’élèvent pour défendre ce produit et pour sa légalisation totale à des fins thérapeutiques. Même si l’on a peu de recul sur la molécule, on peut lire de nombreux témoignages allant dans ce sens et ce dérivé du cannabis pourrait aider pour :

  • Lutter contre la dépression
  • Les insomnies
  • Les angoisses
  • Les maux de tête
  • Les douleurs diverses

L’aspect légal

Aujourd’hui, difficile de dire s’il est légal ou non de vous procurer le fameux liquide estampillé CBD, les instances elles-mêmes n’ont pas encore accordés leurs violons sur l’interdiction ou la légalisation du produit.

D’un côté, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament prône l’interdiction du produit et du côté du Ministère de la Santé, l’heure est encore à la réflexion à ce sujet. Sans décision et légifération, l’achat et la vente de CBD se trouvent donc dans un flou juridique qui profitent autant aux consommateurs qu’aux revendeurs.

Où se procurer ce liquide ?

Le cbd eliquide est aujourd’hui disponible en vente libre, que ce soit sur internet ou bien chez votre distributeur habituel, au coin de votre rue. Comme nous le disions précédemment, il n’y a pour l’instant rien d’illégal à se procurer la molécule, même si la prudence reste de mise et que nous n’irons pas jusqu’à dire que c’est légal.

Quelle en sa composition exactement ?

Le raccourci CBD cache en réalité le nom d’un cannabinoïde présent dans le cannabis, le cannabidiol. Le cannabidol est l’un des composés du cannabis (on en compte 545) mais pas le plus célèbre puisque c’est le THC que l’on connaît le plus.

Les effets du CBD, un risque d’addiction ?

Contrairement au THC, le CBD n’est pas reconnu comme une substance addictive, cependant la prudence est encore une fois de mise car la connaissance de cette molécule est encore très pauvre. Comme l’explique le Dr Dan Velea addictologue « A ce jour, il est scientifiquement établi que dans le cannabis, le principe actif, addictif et psychotrope, c’est le THC, qui a par ailleurs des propriétés thérapeutiques (antiémétique, stimulateur d’appétit, etc.). Les autres cannabinoïdes – on en recense environ 480-, on ne connaît pas vraiment leurs effets ».

L’addiction n’est donc pas encore établie et il se peut que le CBD ne le soit pas du tout mais pour le moment aucun élément tangible ne permet de le confirmer.

En conclusion, plutôt pour ou plutôt contre ?

Alors que le flou règne encore tant sur le plan santé que juridique, il en va à chacun de faire sa propre opinion et de choisir de vapoter ou non du CBD. En revanche, son utilité pour lutter contre les lourdes addictions au cannabis ne semble plus à démontrer et cela pourrait bien devenir l’usage principal de nouveau liquide.

Voir aussi

Quels maux de dos traiter avec l’ostéopathie ?

Ah le mal de dos ! C’est le mal du 21e siècle. Vous vous tenez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *